Pas dans la dentelle est une galerie d'art créée en 2017 par Marion Turquet (diplomée en Histoire de l'Art).  La galerie représente les artistes plasticiens d'Alençon et des alentours qui, manifestement, "ne font pas dans la dentelle", en référence au point d'Alençon (une technique rare de production de dentelle). La galerie représente Florent Cordier, Casimir Farley, FLGart, Fabrice l'Hénaff, Anne Huet Baron, Tatiana Lenglet, Véronique Lesage, Edwige Lesiourd, Willy Lespagnol, Ann Masseaut Franchet, Mathilde Meunier, M Fleur de LysRist, Amélie Romet, Mercédès Soret et Lionel Thouaye.

Si vous êtes intéressé par l'achat d'une oeuvre, si vous avez des questions,  ou si vous voulez prendre rendez-vous avec Marion Turquet pour voir une oeuvre "en vrai" avant l'achat, c'est possible ! Il vous suffit de nous contacter sur pasdansladentelle@hotmail.com et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Vous pouvez dorénavant offrir une carte cadeau et soyez sûr de faire plaisir !

Si vous pratiquez une discipline artistique et que vous voulez rejoindre la galerie, il vous suffit de contacter Marion Turquet sur pasdansladentelle@hotmail.com en précisant votre discipline, votre lieu de vie, et toutes les informations pratiques comme votre site Internet, quelques photos etc... 
Nous vous indiquerons les démarches à suivre. Nous vous remercions de votre confiance !

Galerie d'art - Pas dans la dentelle - 61000 Alençon

pasdansladentelle@hotmail.com

Suivre les actus sur    

  • Facebook Social Icon

Fabrice l'Hénaff

Fabrice l'Hénaff, né en 1975, vit et travaille à Bagnoles de l'Orne. Artiste autodidacte, il commence à exposer ses oeuvres en 2013 en Normandie et Pays de la Loire. Après s'être essayé au dessin, peinture à l'huile, acrylique, sculpture... c'est désormais essentiellement au pastel à l'huile que l'univers singulier de Fabrice l'Hénaff prend son envol.

On y retrouve toujours des personnages (souvent une femme brune portant une robe jaune) dont les corps sont invertébrés, mous ou encore élastiques. Les tableaux de Fabrice l'Hénaff peuvent avoir plusieurs lectures si l'on s'amuse à tourner la tête ou à interpréter le tracé : les personnages peuvent se retrouver dans des positions différentes et nous montrer d'autres situations. C'est ainsi qu'il exploite les sentiments humains dans un esprit à la fois poétique et humoristique

Dans cet univers particulier, nous pouvons tout de même déceler certaines influences de grands maîtres : nous pouvons penser à Modigliani dans la construction des visages, Van Gogh pour les entrelats, Picasso dans la représentation des corps sous des angles différents, Niki de Saint Phalle dans la puissance des couleurs et la rondeur des formes...