Pas dans la dentelle est une galerie d'art créée en 2017 par Marion Turquet (diplomée en Histoire de l'Art).  La galerie représente les artistes plasticiens d'Alençon et des alentours qui, manifestement, "ne font pas dans la dentelle", en référence au point d'Alençon (une technique rare de production de dentelle). La galerie représente Florent Cordier, Casimir Farley, FLGart, Fabrice l'Hénaff, Anne Huet Baron, Tatiana Lenglet, Véronique Lesage, Edwige Lesiourd, Willy Lespagnol, Ann Masseaut Franchet, Mathilde Meunier, M Fleur de LysRist, Amélie Romet, Mercédès Soret et Lionel Thouaye.

Si vous êtes intéressé par l'achat d'une oeuvre, si vous avez des questions,  ou si vous voulez prendre rendez-vous avec Marion Turquet pour voir une oeuvre "en vrai" avant l'achat, c'est possible ! Il vous suffit de nous contacter sur pasdansladentelle@hotmail.com et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Vous pouvez dorénavant offrir une carte cadeau et soyez sûr de faire plaisir !

Si vous pratiquez une discipline artistique et que vous voulez rejoindre la galerie, il vous suffit de contacter Marion Turquet sur pasdansladentelle@hotmail.com en précisant votre discipline, votre lieu de vie, et toutes les informations pratiques comme votre site Internet, quelques photos etc... 
Nous vous indiquerons les démarches à suivre. Nous vous remercions de votre confiance !

Galerie d'art - Pas dans la dentelle - 61000 Alençon

pasdansladentelle@hotmail.com

Suivre les actus sur    

  • Facebook Social Icon

Lionel Thouaye

Lionel Thouaye, né en 1957, vit et travaille à Alençon. Artiste autodidacte influencé par les précurseurs de la photographie comme Eugène Atget ou Ralph Gibson, il a développé une technique très personnelle pour réaliser ses photographies de paysage. 

Qu'elles soient en noir et blanc ou en couleurs, ses photographies ne sont jamais retouchées. En d'autres termes, tous les effets sont produits avant d'appuyer sur le déclencheur. On y voit toujours l'éclat de la lumière et une certaine symétrie, qu'elle soit réelle ou accidentelle. 

Pour ce faire, Lionel Thouaye utilise un boîtier Pentax K20D et principalement l'objectif Pentax 18/55. Les photographies sont ensuite tirées sur papier Fuji ou Fine Art à 30 exemplaires chacune. Elles sont toutes signées et numérotées.