Pas dans la dentelle est une galerie d'art créée en 2017 par Marion Turquet (diplomée en Histoire de l'Art).  La galerie représente les artistes plasticiens d'Alençon et des alentours qui, manifestement, "ne font pas dans la dentelle", en référence au point d'Alençon (une technique rare de production de dentelle). La galerie représente Florent Cordier, Casimir Farley, FLGart, Fabrice l'Hénaff, Anne Huet Baron, Tatiana Lenglet, Véronique Lesage, Edwige Lesiourd, Willy Lespagnol, Ann Masseaut Franchet, Mathilde Meunier, M Fleur de LysRist, Amélie Romet, Mercédès Soret et Lionel Thouaye.

Si vous êtes intéressé par l'achat d'une oeuvre, si vous avez des questions,  ou si vous voulez prendre rendez-vous avec Marion Turquet pour voir une oeuvre "en vrai" avant l'achat, c'est possible ! Il vous suffit de nous contacter sur pasdansladentelle@hotmail.com et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Vous pouvez dorénavant offrir une carte cadeau et soyez sûr de faire plaisir !

Si vous pratiquez une discipline artistique et que vous voulez rejoindre la galerie, il vous suffit de contacter Marion Turquet sur pasdansladentelle@hotmail.com en précisant votre discipline, votre lieu de vie, et toutes les informations pratiques comme votre site Internet, quelques photos etc... 
Nous vous indiquerons les démarches à suivre. Nous vous remercions de votre confiance !

Galerie d'art - Pas dans la dentelle - 61000 Alençon

pasdansladentelle@hotmail.com

Suivre les actus sur    

  • Facebook Social Icon

Mercédès Soret

Mercédès Soret, née en 1971 à Elbeuf, vit et travaille près d'Alençon. Professeur de piano dans diverses écoles et associations de musique de sa région natale, c'est en 2006 qu'elle décide, lors de son arrivée près d'Alençon, de se consacrer pleinement au dessin et à la peinture qu'elle pratique depuis son enfance. Depuis, elle a exposé en France et à l'étranger (Caen, Falaise, Paris, Bruxelles, New York, Chine...)

 

Membre des Artistes Indépendants de Basse-Normandie depuis 2011 et cotée chez Akoun depuis 2016, Mercédès Soret a également reçu quelques récompenses Prix du public lors de l'exposition de 2011 à Falaise, Mention d'excellence lors de l'inauguration de 2014 du Centre d'art et de Création à Aulnay-sous-Bois, Mention d'honneur lors de l'exposition de 2015 à la Galerie Saphira & Ventura à New York, Prix du Conseil Départemental lors de l'exposition de 2015 de la ville de Caen.

Dans ses oeuvres s'entrechoquent plusieurs existences : celle de la 2D créée par le médium pictural et celle de la 3D générée par le sujet principal, soit la sculpture. Ces deux domaines artistiques peuvent coexister grâce à un troisième domaine : la photographie.

 

Grâce à l'outil numérique, Mercédès Soret modifie la couleur et la luminosité de photographies qu'elle emprunte à des sites Internet officiels ou à des livres. Elle travaille uniquement à partir de photographies de sculptures, ce qui lui permet de jouer avec les effets de relief. Enfin, elle reproduit sur toile l'image ainsi modifiée. Grâce à une métamorphose numérique et l'ajout de la couleur, j'offre à ces merveilles du passé une nouvelle existence dans l'univers de l'art moderne. Cependant, parce que rien n'égale le geste du pinceau, les fondus de couleurs et la matière, toutes mes œuvres sont des huiles sur toile exclusivement, explique-t-elle.

Petits formats :

Formats médiums :

Grands formats :